Fujifilm a bien compris que le polaroid ou l’appareil photo argentique en plus d’avoir un passé glorieux, avait un bel avenir. Après le Fujifilm Instax 210 qui avait déjà eu un certain succès, voici le petit frère, le Fujifilm Instax Wide 300Sur le marché depuis 2014 déjà, il séduit pour l’instant la plupart des utilisateurs, même s’il reste critiquable sur certains points. Je vous explique tout ça dans cet avis.

appareil photo instantané Un boîtier toujours imposant mais un look sympa

instax-300-appareil photo instantane

Le Fujifilm Instax Wide 300 n’est clairement pas un polaroid de poche, ou alors vous avez réellement de très grandes poches. Il reprend les mêmes dimensions que son grand frère Instax 210 avec 18 cm de long pour 12 cm de haut et 9 cm d’épaisseur. Concernant le poids, il est encore plus lourd, avec 780 grammes sur la balance.

Pour le look en revanche, il fait plus sérieux et moins jouet. Comme le Mini 90 Neo, il a réellement un look vintage, même si on regrette qu’il soit entièrement en plastique qui veut parfois imiter le métal. Quoi qu’il en soit, c’est tout de même des plastiques de bonne qualité et l’appareil semble plutôt robuste.

On trouve moins de boutons, avec seulement la sur/sous exposition, et le forçage du flash au dos de l’appareil. Le viseur est excentré sur la gauche de l’appareil. La mise au point se règle via la bague autour de l’optique, et le déclencheur à droite accueille une molette qui permet la mise en route de l’appareil.

acheter fujifilm 300 Une prise en main toujours aussi simple

fuji Instax Wide 300

Un petit mot pour commencer sur la mise en place des films. Le capot s’ouvre par l’arrière, et on dépose tout simplement le pack de films adéquat. C’est très simple, il ne faut que quelques secondes pour être prêt à prendre une nouvelle photo.

Comme pour son aîné, il n’y a que peu de réglages possibles. Le film est à 800 ISO, et on peut choisir entre 2 modes différents pour la mise au point, de 0,9 cm à 3 m ou de 3 m à l’infini. On à ensuite la possibilité de forcer le flash, et de sur-exposer ou sous-exposer l’image. C’est donc réellement très basique, et on ne passera pas beaucoup de temps à chercher le bon réglage, mais plutôt le bon placement pour ajuster au mieux à la lumière.

Après avoir fait brièvement nos quelques réglages, on place l’œil dans le viseur, nous faisant profiter d’un grand-angle qui sera pratique pour les prises de vue en paysage. Il reste toujours un peu étriqué, et c’est assez sombre lorsqu’on regarde à l’intérieur. C’est un peu stressant quant au résultat final, mais il ne faut réellement pas s’occuper de la luminosité visible dans le viseur et plutôt simplement du cadrage.

On appuie sur le déclencheur, et il suffit de 3 secondes environ pour voir la photo sortir par le haut de l’appareil. Comme toujours vous devrez patienter 3 à 4 minutes pour voir le résultat de votre cliché. Je le répète toujours, presque sur chaque test, mais ne remuez pas la photo, ça ne sert à rien, et placez-là dans un endroit sombre à l’abri d’une source lumineuse qui altérerait le film.

Le flash est automatique et se déclenchera toujours si la luminosité fait défaut. On pourra toutefois décider le couper, mais au risque d’avoir une image trop sombre dans certaines situations.

On regrette en revanche que Fujifilm ait oublié le retardateur. À moins de demander à un de vos proches de vous prendre en photo, vous aurez beaucoup de mal à apparaître sur vos clichés. C’est vraiment le gros défaut de cet appareil.

L’appareil fonctionne avec 4 piles alcalines LR6. Il est moins énergivore que son grand frère, mais on aurait tout de même préféré une batterie rechargeable. Selon l’utilisation du flash, on fera entre 100 et 150 photos avant de devoir remplacer les piles.

Instax Wide 300 test qualité Qualité et format des photos

Instax Wide 300 fujifilm

Les vrais amateurs de vieux polaroids ont souvent du mal avec les photos miniatures des Instax Mini, c’est pour ça que cet Instax Wide 300 séduit beaucoup de monde. La taille des photos de 99 x 62 mm est très proche du format originel, et c’est forcément très bien pour les clichés de paysage ou les photos de groupe.

Concernant la qualité, il n’y a pas de différence avec l’Instax 210, étant donné que l’optique est exactement le même. On aurait pu espérer quelques modifications, mais au final l’ancien modèle nous avait séduits par la qualité des détails tout en conservant le « flou » qui offre l’effet vintage tant désiré, et l’Instax Wide 300 en fait autant.

Il est bien difficile de rater nos clichés, il faudra juste apprendre à maîtriser le flash qui peut avoir tendance à trop éclaircir nos photos et rendre les couleurs un peu fades, mais sinon on ne rencontre pas le moindre problème.

avantages Instax Wide 300 avis Instax Wide 300Avantages du Fujfilm Instax Wide 300

  • Bonne qualité de photo
  • Beaucoup de couleur
  • Prise en main très rapide
  • Grand format de photo
  • Idéal pour les paysages
  • Look plus sérieux

inconvenients avantages Instax Wide 300 Inconvénients de l’appareil photo instantané

  • Appareil lourd et imposant
  • Viseur un peu sombre
  • Fonctionne à l’aide de piles

appareil photo instantané avis Conclusion

Instax Wide 300 avis

Cet appareil est un gros machin en plastique, trop lourd et trop gros, mais tous les amateurs de photo argentique lui trouvent beaucoup de charme, et moi le premier. Vous ferez à n’en pas douter parler vos amis avec cet appareil tout droit venu du passé pour nous permettre de prendre des photos uniques.

Si vous aimez les photos de grandes tailles, notamment pour prendre des photos de paysage, ou des photos de groupe, alors vous serez sans aucun doute séduit par ce polaroid. Pour les portraits, il se montre tout aussi efficace, mais il faudra s’habituer au viseur qui n’est pas exceptionnel. Seul regret finalement, le manque d’un retardateur, mais il ne nous empêche pas de retrouver l’émotion et le romantisme d’une photo argentique.

Instax Wide 300 party pack Vous pouvez aussi commander le Instax Wide en version PARTY PACK !

Instax Wide 300 party pack

Written by Emilie