Fujifilm Instax SQ6 : test et avis

avis-Instax SQ6

Fujifilm est le leader du marché de l’appareil photo instantané, et la gamme Square séduit de plus en plus de monde, grâce à un format papier assez proche de celui des Polaroid d’autrefois. Le Fujifilm Instax SQ6 (disponible ici) est un des derniers modèles de la marque, et les avis des utilisateurs sont généralement très positifs à son sujet.

J’ai mis du temps à me le procurer, mais je le tiens enfin ! Dans ce test, je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur cet instantané, de sa qualité de fabrication à son utilisation, en passant par la précision de son capteur photo. Bonne lecture !

Instax SQ6
4

Instax SQ6 Avis

Avantages et inconvénients

Ce que j’ai aimé :

Belle qualité de fabrication
Design sympa
Très bonne qualité de photo
Paramétrages nombreux
Gestion du flash et de la luminosité

Ce que j’ai moins aimé :

Un peu long pour imprimer
Fonctionnement à piles
Viseur qui manque de précision

 

 

design Design et qualité de fabrication

instax sq6 test

Du côté de la gamme Square, on aime le sérieux et on s’éloigne donc des formes plus enfantine d’un Fujifilm Instax Mini 9 par exemple. Personnellement, j’adore ce SQ6, avec le gros objectif à l’avant qui occupe l’essentiel de la façade de l’appareil. Le mélange de texture avec du plastique mat bien lisse sur les contours, et un plastique strié à l’avant et à l’arrière, apporte une finition vraiment sympa.

Le design est évidemment très subjectif, mais je suis persuadé que cet appareil va plaire au plus grand nombre. Il est à la fois sobre et élégant, et je trouve qu’il a un côté vintage forcément séduisant.Je trouve qu’il a un petit air de ressemblance avec le Leica SoFort, mais ce dernier coûte presque deux fois plus cher.

La qualité de fabrication est très satisfaisante, la coque en plastique ne fait pas gadget, tout est parfaitement assemblé. C’est du beau travail, avec un niveau de finition vraiment intéressant pour le prix de l’objet.

On note qu’un tour de cou est fourni pour porter l’appareil plus facilement, et on trouve aussi 3 filtres de couleurs à placer sur le flash, pour des photos colorées et artistiques. On est toujours ravi d’avoir quelques petits accessoires avec notre appareil !

 

 

utilisation Une bonne prise en main

instax sq6 avis test

C’est du pur instantané. Rien à voir avec l’Instax SQ10 qui possède un écran et fonctionne comme un numérique, ici, on règle quelques paramètres, on cadre, on déclenche, et la photo est produite. Le viseur est placé complètement sur l’angle droit, c’est peut-être le seul point noir de cet appareil. Il manque un peu de précision, et je ne le trouve pas très pratique à utiliser.

Le déclencheur est à l’avant, il tombe parfaitement sous l’index de la main droite lorsqu’on tient l’appareil entre les mains. Tout en haut, il y a la fente d’où les photos seront éjectées et un commutateur On/Off pour allumer ou éteindre l’appareil.

Au dos, une trappe, facile d’accès, nous permet de mettre le paquet de films en place. La manipulation est très simple. Une petite fenêtre, en bas à droite, nous permet de voir combien de films sont encore disponibles à l’intérieur.

On trouve ensuite 3 boutons sur la gauche, qui nous permettent de régler notre appareil. Il y a donc un bouton mode, un bouton retardateur et un bouton pour le flash. Sur le haut, on découvre plusieurs LED avec un petit dessin pour chacune d’elle, nous permettant de savoir comment est réglé l’appareil.

On comprend assez vite que c’est plutôt complet, et on regrette un peu que la notice soit aussi succincte. Quoi qu’il en soit, la prise en main est tout de même très rapide, et il n’y a rien de réellement compliqué.

 

fonctionnalités Plusieurs fonctionnalités

instax sq6 test

La prise en main est relativement simple, mais on va pouvoir paramétrer notre appareil pour faire des photos aussi belles et réussies que possible. Le mode Auto est le mode de base, c’est comme ça que s’allume l’appareil. On peut l’utiliser à peu près dans toutes les situations, le flash est géré automatiquement. C’est ce mode qu’on va utiliser la plupart du temps pour un portrait.

Un mode Paysage, comme son nom l’indique, nous permet de faire une mise au point sur l’infini, qui nous permet de photographier aussi bien la vue depuis notre chalet à le montage, qu’un groupe de plusieurs amis.

Un mode Macro, plutôt efficace, nous permet de prendre des photos de très près et de faire des gros plans. L’image sera bien nette si on est entre 30 et 50 cm de l’objectif. Si le cadrage n’est pas évident au départ, les photos sont en revanche particulièrement précises pour de l’instantané.

Le mode Selfie est disponible. Il y a d’ailleurs un petit miroir à l’avant de l’appareil qui nous permet de viser efficacement. C’est bien sûr un argument de vente important pour le fabricant, qui n’hésite pas à mettre cette fonction en avant. Il faut bien avouer que les photos sont également très réussies avec ce mode-là.

La double exposition est une fonctionnalité artistique qui permet de superposer deux prises de vue sur une même photo. On peut ainsi apparaître deux fois sur la même image ou réaliser tout un tas de créations très originales.

Enfin, les modes L pour « Light » et D pour « Dark », nous donne la possibilité d’apporter plus de luminosité ou au contraire d’assombrir l’image. On peut donc régler l’exposition à notre guise, pour chercher à avoir le clicher le plus naturel possible.

 

qualité Qualité et format des photos

instax sq6 test

Le format Square n’est plus nouveau, et il prend progressivement le pas sur le format mini qui frustre parfois les utilisateurs. Ici, on se rapproche vraiment du format des anciens Polaroid, avec une image carré 62 x 62 mm sur un papier rectangulaire de 72 x 86 mm. C’est personnellement mon format préféré.

Du côté de la qualité des photos, cet Instax SQ6 fait clairement du très bon boulot. L’image est nette, il y a une très belle précision pour de l’instantané. Il a tendance à surexposer légèrement en extérieur, mais je préfère ça plutôt que des photos trop sombres. D’autant plus qu’avec un peu d’expérience, on peut gérer cette luminosité.

Les couleurs sont vraiment très belles, très naturelles. Il n’y a pas déformation sur les bords ou dans les angles, et la focale fixe de 66 mm fait donc un travail vraiment remarquable. Je le dis déjà un peu plus haut, mais les photos en macro ressortent très bien. La définition est assez étonnante.

utilisation Un fonctionnement à piles

Le principal défaut de cet appareil photo Fujifilm Instax SQ6, c’est probablement son fonctionnement à piles. Pas n’importe lesquelles, puisque ce sont deux piles CR2 qui alimentent l’appareil. On ne les trouve pas partout, et donc si on tombe en panne à la campagne, il faudra peut-être faire quelques kilomètres pour s’en procurer des nouvelles.

Du côté de l’autonomie, je n’ai pas trouvé d’information et je n’ai pas pris suffisamment de photo pour venir à bout de piles neuves. On espère toutefois qu’on pourra faire plus de 100 photos avant de devoir remplacer nos piles.

conclusion Conclusion : Mon avis sur le Fujifilm Instax SQ6

Tout n’est pas parfait, je regrette un peu le viseur, très étroit et manquant de précision, mais surtout l’utilisation de piles, bien moins pratique qu’une batterie, pour le reste, c’est clairement l’un des meilleurs appareils photo instantanés que j’ai eu entre les mains. Il est vraiment très complet, avec de nombreux modes pour réussir au mieux nos photos.

Le capteur fait vraiment bien le job, et même si on tremble un peu, la photo reste toujours assez nette. L’utilisation est agréable, et on aime les différentes fonctionnalités, dont la double exposition qui permet vraiment de réaliser des clichés très artistiques.

Au final, pour le prix (à vérifier ici), ce Fujifilm Instax SQ6 est clairement un très bon appareil. Dans cette gamme de prix, il se place même parmi les meilleurs. Si vous souhaitez un véritable instantané, avec un format de photo carré assez grand, alors foncez, vous ne regretterez pas cet achat !

 

Written by LesPolasdEmilie